99% de Junichi Okada

Bref article pour parler d’un nouveau film ayant pour vedette Junichi Okada et quelques petites mises à jour concernant des films présentés auparavant !

Comme d’habitude, toutes les informations de cet article proviennent du site Asianwiki ainsi que des sites officiels de chaque film.

Visuel du site officiel pour Chiri Tsubaki

Chiri Tsubaki (散り椿)

  • Date de sortie : 2018. Site officiel : chiritsubaki.jp
  • Réalisateur : Daisaku Kimura (The Summit: A Chronicle of Stones to Serenity, Climbing to Spring)
  • Adaptation du roman Chiri Tsubaki de Rin Hamuro (A Samurai Chronicle) publié en 2012.
  • Synopsis : Shinbei Uryu est banni du domaine après avoir tenté de dissuader son chef de ne pas verser dans la corruption. Peu après, Shino, l’épouse de Shinbei, décède après avoir demandé en dernière faveur à ce qu’il retourne au domaine et qu’il se réconcilie avec son ancien ami, Uneme Sakakibara. Cependant, les deux hommes sont brouillés car ils étaient tous deux en compétition pour obtenir la main de Shino, sans compter que Uneme est également fautif pour l’exil de Shinbei.

Je ne me suis pas foulée, j’ai traduit le synopsis trouvé sur Asianwiki. Ce nouveau projet de film, dont le tournage se terminera en juillet 2017, est béni par un casting réjouissant : Junichi Okada (il est la raison de cet article, ahem) et Kumiko Aso en couple principal, que demande le peuple ? A savoir qu’ils avaient déjà fait la paire en 2009 dans Romantic Prelude, un film de Naoto Kumazawa. Pour le reste du casting, je vous laisse chercher car j’ai un peu la flemme de commenter et puis il n’y a que Okada et Aso que je voulais mentionner… c’est injuste, je sais.

Au niveau du réalisateur, il s’agira de son troisième film et de son premier film d’époque. J’avais regardé The Summit: A Chronicle of Stones to Serenity pour Ryûhei Matsuda et honnêtement, mis à part de très beaux plans de paysage, l’histoire ou le jeu des acteurs ne m’ont pas tellement marquée… Le temps que Chiri Tsubaki sorte, ça serait bien que je regarde Climbing to Spring, histoire de voir l’évolution du réalisateur.

Mises à jour concernant Sekigahara et Kita no Sakuramori !

Sekigahara bénéficie enfin d’une affiche officielle pour la promotion du film. Elle me plaît beaucoup et dommage que je ne comprenne pas ce qui est écrit dessus. Bien que je me doute que ça doit être quelque chose du style « Blabla et blibli ! » à gauche et à droite « Flibidi flabou bim bam boum » à droite. Je rigole 😀

Il y a également une nouvelle version de la bande-annonce, ci-dessous :

Kita no Sakuramori pour sa part reste super radin en images et semble vouloir surtout mettre en avant l’actrice principale Sayuri Yoshinaga. Oui, je sais qu’il n’y a pas que Masato Sakai dans la vie mais j’espérais voir sa bobine. On va dire qu’on garde l’effet de surprise comme ça ?

Image provenant du site officiel de Kita no Sakuramori

Et un petit apéritif visuel pour la route (beaucoup de violons, on va chialer dans les chaumières, je le sens !) :

Publicités

3 réflexions sur “99% de Junichi Okada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s