TiBcHiCk : vous reprendrez bien du rap tibétain ?

Capture d_écran 2018-02-04 à 19.22.46
Extrait du clip Fearless ( འཇིགས་མེད། )

Tout d’abord, merci maman pour la découverte ❤️ C’est en suivant l’actualité sur France Tibet qu’elle est tombée sur cette artiste. J’ai mis en fin d’article le dossier qui lui a été consacré si vous voulez le lire. Alors, qui est Tenzin Seldon  ?

Il y a peu d’informations à son sujet. Sur sa chaîne Youtube, on peut voir dans sa présentation qu’elle est au Pays-Bas. Déjà, cela explique pourquoi elle est libre de choisir le contenu de sa vidéo. J’imagine que si elle avait tourné au Tibet, ce serait assez compliqué vu certaines chorégraphies et tenues…

Tenzin Seldon a choisi comme nom de rappeuse TiBcHiCk, pour les allergiques à l’anglais : TiB = Tibet + cHiCk = une nana, une jeune femme. Ses premières vidéos datent de 2010 et ce sont des covers danse/chant de K-Pop : 2NE1, BIGBANG, Se7en… elle a tout l’air d’être fan de la YG ! Par la suite, en avril 2017, elle semble se concentrer sur le hip-hop, en reprenant des instru connus et en rappant en tibétain comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Son style s’affine progressivement et je regrette car je ne comprends bien évidemment pas les paroles. Et il n’y a pas de sous-titres. Mais vu les commentaires, Tsemo a des paroles amusantes. Quant à la qualité de la vidéo, on sent bien que c’est du DIY mais il y a bien pire.

Les choses deviennent sérieuses avec le titre Don’t Test Me ! Dans la description de la vidéo, elle explique qu’elle a fait cette chanson à l’intention des hommes qui en veulent aux femmes car ils sont faibles et lâches.

La petite touche attendrissante est l’avertissement en début de vidéo qu’elle a choisi d’inclure pour deux raisons : 1) Elle utilise un mot qui pourrait être considéré comme un gros mot mais qui n’en est pas vraiment un, 2) Sa manière de s’habiller peut éventuellement déranger certaines personnes.

Crush est une chanson estivale qui parle d’amour (là encore, je me fie à la présentation faite par l’artiste dans la description vidéo). Pour chaque clip, elle a sorti les coulisses du tournage et on peut voir qu’elle est timide et souvent gênée de tourner son clip. Dans sa seule vidéo où on la voit donner une représentation, elle écrit dans la description qu’elle souffre d’anxiété. Je la trouve courageuse de faire ce qui lui plaît malgré ses difficultés !

En décembre 2017, elle sort Fearless. C’est un hymne pour encourager et motiver quiconque à se battre contre ses difficultés, peu importe leur nature. TiBcHiCk a repris une instru par MHD, un rappeur français qui fait de l’Afro Trap.

À en croire ce qu’elle a écrit dans la description, elle compte bien revenir en 2018 avec des nouveaux titres et en améliorant sa manière de rapper. J’ai hâte de voir la suite de ses aventures ! Et vous ? Que pensez-vous de cette rappeuse ?


Publicités

4 réflexions sur “TiBcHiCk : vous reprendrez bien du rap tibétain ?

  1. A l’exception de Fearless et Crush, je n’ai pas beaucoup accroché aux chansons (pas parce que je trouve la madame pas bonne, c’est plus la question des mélodies et arrangements), mais cela dit, j’avais jamais entendu de rap tibétain, donc c’était neuf, et puis j’aime vraiment bien Fearless et Crush, donc merci beaucoup pour la découverte 😀 ! (et puis en plus je préfère les dernières, donc c’est plutôt carrément bon signe, mieux vaut ça que l’invers, ça veut dire que ça vaut le coup que je garde un oeil dessus)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s