10×10 • Cinéma • 2/10

Sommaire des 10 thèmes choisis

  1. Bande dessinée, comics et manga
  2. Cinéma
  3. Dessin animé et anime
  4. Drama, série TV et émissions de divertissement
  5. Films d’animation
  6. Fondamentaux – Musique
  7. Fondamentaux – Romans
  8. Jeux en tout genre
  9. Lecture : goûts actuels
  10. Musique : goûts actuels

Cinéma

Ce qui est bien avec le terme « cinéma » c’est que je ne me limite ni à un film particulier, ni à un réalisateur. Le contenu de ce top va être riche en titres de films – après tout on est sur un blog qui s’appelle 1 PERSONNE = 1 MULTITUDE alors je peux charger autant que je veux !

1️⃣L’art de raconter de Yoshihiro Nakamura • Ma liste Senscritique~ J’ai sélectionné mes 3 films préférés ci-dessous.

See You Tomorrow, Everyone (2013) : j’en ai déjà parlé sur ce blog mais de manière très succincte (= sans spoilers). Et en relisant mon article, je suis loin d’être satisfaite. Je vais me rattraper maintenant en disant tout simplement que ce film est un bout de mon âme. Je ne sais pas comment dire ça de manière moins dramatique mais j’ai rarement ressenti une telle connexion avec un film auparavant. Le protagoniste est un gosse dans un corps d’adulte et ça me correspond bien.

Golden Slumber (2010) : Dans un registre un peu plus léger, voilà le genre de film que j’aurai aimé réaliser. Il y a un peu de tout : action, comédie, drame et une grosse dose de nostalgie. Une nouvelle fois, Nakamura s’intéresse à une histoire qui permet de relier plusieurs personnages. Décidément, le thème de la multitude me poursuit 🙂

The Snow White Murder Case (2014) : C’est sans doute le film le plus sombre parmi les 3 de cette liste. Si Golden Slumber était résolument optimiste et misait sur l’amitié, ici on voit surtout le côté négatif de l’être humain. Le réalisateur utilise une nouvelle fois une multitude de récits qui se croisent pour résoudre un mystère. Dans le même registre, je vous conseille aussi Socialphobia de Hong Seok-jae.

Quel film auriez-vous aimé réaliser ?

2️⃣La maîtrise du live-action par Shinsuke Satô • Ma liste Senscritique~

GANTZ (2011) : Je n’ai pas lu le manga ni vu l’anime, je connaissais vaguement le principe et c’est ce manque d’informations qui m’a permis d’apprécier le film. En plus d’un casting vraiment chouette, certaines séquences sont haletantes et donnent envie de les revoir. Pour la trouillarde que je suis, certaines scènes sont limites mais le réalisateur n’a pas versé dans le gore absolu ou alors ça se passe très vite et c’est dans la pénombre.

Library Wars (2013) : La romance et moi, c’est compliqué. Rares sont les histoires où je suis les péripéties du couple avec intérêt. Mais cet univers (des romans à la base puis une adaptation en anime) m’a séduite parce qu’on y parle de défendre des livres et que les personnages, avant d’être « un homme et une femme qui vont s’aimer après moult problèmes » sont des individus avec leurs propres ambitions et histoires. Bref, le film est un savant mélange d’action, de drame et de comédie romantique avec un message important sur la liberté.

All-Round Appraiser Q (2014) : Je n’ai pas lu le manga et pas sûr que je le fasse, comme ce que j’ai vu du film m’a suffit. J’ai trouvé certains passages un peu maladroit mais dans l’ensemble j’ai adoré retrouver le style du réalisateur. Belles images, moments assez épiques, tout est bien filmé. J’aurai pu choisir de parler de I am a hero au lieu de ce film-ci mais comme il est moins connu, c’était l’occasion de vous le faire découvrir.

Si vous aviez la certitude que le live-action de votre manga préféré ne se casse pas la gueule, quel manga et quel réalisateur•rice choisiriez-vous ?

En haut sur l’affiche : « Papa ! Sauve-moi !! » En bas : « Le fleuve Han, la famille et… Un Monstre » (yep, ça veut dire monstre 괴물)

3️⃣The Host (2006) de Bong Joon-Ho • Ma baffe cinématographique sud-coréenne, celle qui m’a fait dire « désormais, je vais explorer ce cinéma à fond » (enfin, en évitant soigneusement les films trop violents parce mon estomac est trop fragile). Et justement, en parlant de violence, Bong est un réalisateur miraculeux puisqu’il aborde des thèmes certes violents mais il ne se complait jamais à étaler tout ça à l’écran (j’ai un doute pour Memories of Murder que je n’ai pas encore eu le courage de voir / Si quelqu’un peut me dire s’il y a des scènes explicites du style corps coupés filmés en gros plans ou autres… que je me prépare mentalement). Mais ce qui m’a vraiment emballée, c’est la touche d’humour omniprésente qui n’enlève rien au drame qui se joue.

Quel cinéma avez-vous le plus envie de découvrir ?

4️⃣La trilogie du Seigneur des Anneaux (2001, 2002 et 2003) de Peter Jackson • Pas grand-chose à dire, à part ceci : même après avoir vu les films un nombre incalculable de fois, je suis toujours émue, je m’évade, je rigole et je partage les moments de tension avec les protagonistes. Rien que d’entendre la musique me donne envie de chialer !

Quelle saga a bercé votre enfance/adolescence ?

5️⃣Across the Universe (2007) de Julie Taymor • J’aurai plutôt mis sur l’affiche All you need is music parce que bon, l’amour c’est beau mais et l’amitié ? Et les relations familiales ? Et les squish ? Vous aurez compris que ce film m’a marquée pour sa musique fournie par les Beatles. Le plus drôle étant que ce groupe ne me fait ni chaud ni froid d’habitude mais j’ai appris à aimer leur musique grâce au film. Eh ouais, il n’y aurait pas eu cette séquence au bowling, celle du terrain de football américain, la fameuse scène des fraises ou la scène à l’hôpital – bref, TOUT LE FILM est composé de clips originaux et hyper créatifs – j’en aurai rien à talquer des Beatles. Bravo au casting qui ne chante pas comme une casserole, ça fait pas forcé et leurs voix sont harmonieuses ensemble.

Quel est votre film musical préféré ?

Departures

6️⃣Departures de Yôjirô Takita • Je parle beaucoup de films qui ont un rapport plus ou moins éloigné avec la mort, dis donc… Que voulez-vous, ça fait partie de la vie. En tout cas, ici c’est traité de manière très originale ! Un mélange de délicatesse, de pudeur, de simplicité et toujours avec cette petite touche d’humour qui ne casse pas l’ambiance (sérieusement, c’est pour ça que je KIFFE le cinéma japonais et sud-coréen). A voir pour se familiariser avec la mort et le deuil.

Quel film vous a le plus surpris par son thème ?

7️⃣The Green Hornet de Michel Gondry • Je pense que malgré toute la mélancolie qui sommeille en moi, je reste quelqu’un qui aime rire et s’amuser. D’où mon amour inconditionnel pour ce film, encore une fois l’humour est ce qui m’a fait craquer. Bravo Monsieur Gondry parce que d’habitude les films de super-héro me sortent par les trous de nez.

Quel film que vous adorez n’a pas obtenu la reconnaissance qu’il mérite ?

8️⃣La délicatesse de Shûichi Okita • Ma liste Senscritique~

The Mohican Comes Home (2016) : Niveau histoires de famille je suis plus ou moins bien servie, ça dépend des personnes et de certaines périodes. Mais ça ne m’empêche pas d’aimer regarder des familles se retrouver sur grand écran. Après tout ça reste un thème universel qui fait écho dans notre propre vie. En revanche, dans ce film il y a des scènes hilarantes qui adoucissent les tensions et c’est presque dommage que ça ne se produise pas dans la vie réelle (ou pas, certains moments sont tout de même assez gênants !)

The Chef of South Polar (2009) : Allez, retour au pays de la mélancolie mais toujours avec humour ! Il ne se passe pas grand-chose ici, on suit le rythme pépère d’une équipe scientifique isolée dans la glace et la neige. Et justement c’est cette absence d’actions extraordinaires qui nous rappellent les plaisirs simples de la vie. Plaisir number one ? Le moment du repas bien sûr ! Pour le reste, on peut ajouter : discuter, dormir et faire des blagues de sales gosses.

A Story of Yonosuke (2013) : Mélancolie et nostalgie sont au rendez-vous dans ce film. Ah, sortez les mouchoirs au fait parce que vous allez en prendre plein la face. A-t-on vu personnage plus adorable que Yonosuke ? Oui sans doute mais il y a du niveau avec ce jeune homme qui attire immédiatement notre sympathie. Mon visionnage date un peu et j’avoue que j’ai même oublié le déroulement du film et quantité de scènes. Mais l’impression que j’ai gardé reste celle d’un film qui rend heureux malgré la tristesse qui sera inévitable vu le dénouement.

Préférez-vous un film qui joue sur la mélancolie ou la nostalgie ?

9️⃣L’art du feel-good movie par Shinobu Yaguchi • Ma liste Senscritique~

WOOD JOB! (2014) : J’aime bien la nature mais à l’écran parce que les bestioles et moi, nous avons peur de nous rencontrer. Et il y a un quota important de choses grouillantes et de moments crispants dans ce film, mais on en rigole volontiers car ça arrive au protagoniste (et pas à nous qui sommes bien à l’abri derrière l’écran). Conclusion : c’est le film idéal pour se rafraîchir les idées et passer un authentique moment de bonheur.

ROBO-G (2012) : Prends une pincée d’histoire de famille, de robotique, d’emploi précaire et de situations cocasses. Tu obtiendras ce « petit » film qui mérite d’être plus connu (chez nous bien sûr, car au Japon ça a bien marché il me semble). C’est le meilleur film de robot du monde. Voilà. Rangez au placard Pacific Rim et tralala.

Quel type d’humour dans un film fait mouche chez vous ?

1️⃣0️⃣Un peu de classique : Akira Kurosawa • Mes résultats au sondage Senscritique~

Barberousse (1965) : Je suis loin d’avoir vu tous les films du grand maître. Qu’importe, j’ose m’avancer en disant que celui-ci restera probablement tout en haut de ma liste. Il dure plus de 3h alors calez-vous devant bien confortablement. Vous ne regretterez pas ce magnifique voyage qui en dit long sur l’être humain.

L’Ange Ivre (1948) : Je termine avec la première collaboration Kurosawa x Toshirô Mifune. Le film est assez court (1h38) et n’a pas encore toute la profondeur des productions suivantes mais il y a déjà pas mal d’idées qui sont chères au réalisateur. Et puis son acteur fétiche y est tout jeune et déborde de charisme.

Regardez-vous en 1 seule ou plusieurs fois un film qui dure plus de 2h ?


Conclusion

Ma recette du film idéal : de l’action, de l’humour, de l’amitié, des histoires de famille, des relations humaines, de l’émotion, de la nourriture, de la musique et des personnages passionnés par ce qu’ils font. Plus il y a de personnages, mieux c’est !


N’hésitez pas à répondre aux questions (ou juste à celles qui vous intéressent) ou à me suggérer des films par commentaire 🙂

Publicités

2 réflexions sur “10×10 • Cinéma • 2/10

  1. Tant de films que je veux voir depuis longtemps ou de nouvelles envies ! Merci pour ce partage, c’est super 🙂
    Pour Memories of murder, je n’ai pas le souvenir de plans choquants. C’est surtout une enquête et le suspense qui va avec !

    1. Je crois que j’aurais aimé réalisé The Terrorizers d’Edward Yang. Je n’ai vu que 2 de sa petite dizaine de films mais je me sens très proche de ce réalisateur, et The Terrorizers est un film qui répond à tout ce que j’estime important dans le cinéma (être témoin de son époque, être subversif, faire des renvois, etc).
    2. J’ai réfléchi un temps (parce que je ne m’étais jamais posé la question) et je me dis que Sunny de Taiyou Matsumoto par Hirokazu Kore-eda aurait à la fois du sens et de la gueule ! Une histoire d’enfants et de familles qui prend aux tripes par les spécialistes du genre.
    3. En ce moment je creuse le cinéma chinois à fond et je me rends compte qu’il n’y a quasiment que ça qui m’intéresse actuellement… Sinon, j’ai un peu un œil sur le cinéma d’Asie du Sud-Est et centrale.
    4. Star Wars !! Tu ne devais pas regarder au fait ? 😀
    5. Ce n’est pas mon genre favori alors les biopics musicaux, ça compte ? Control, sur le chanteur de Joy Division alors. Sinon, Stop Making Sense de Jonathan Demme, un live des Talking Heads filmé de manière très cinématographique.
    6. Network de Sidney Lumet, qui parle du pouvoir du pouvoir des médias et de l’ultralibéralisme et à travers un cheminement puissant et surprenant. Malgré que le contexte mondial ait changé depuis les années 1970, je le trouve toujours d’actualité…
    7. Je suis d’accord pour Green Hornet mais pour en citer un autre, je vais dire Zero Theorem.
    8. La mélancolie me parait être un concept plus global.
    9. L’humour absurde je pense, comme dans Sex Drive (aka le film le plus drôle du monde)
    10. Déjà un film qui dure moins de deux heures je le regarde en plusieurs… Je segmente beaucoup 😡

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as la foi pour répondre à toutes les questions 🙂 Merci pour ton éclairage sur Memories of murder !!
      Ah ben moi aussi j’ai plein d’idées de films maintenant avec ton commentaire ^^ (je me rappelle de certains titres dont tu m’avais déjà parlé !) Et même de la lecture avec Sunny !
      Oui ça compte les biopics musicaux tant que la musique est très présente dans le film.
      Zero Theorem je n’y ai pas du tout accroché 😥
      Oui la mélancolie se retrouve plus souvent mais la question demande ce que tu préfères, toi 😉
      Oups pour Star Wars, en fait mon site favori était tombé en rade donc j’ai dû repoussé plusieurs visionnages mais maintenant qu’il est revenu… faut que je me lance !
      Oh tu segmentes par manque de temps, j’imagine ? :/

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s