Sage Charmaine

Voici une artiste que j’ai découvert grâce à Atwood Magazine. Dans un article datant du 6 décembre 2017 (écrit par Mitch Mosk), la revue musicale présente en avant-première une chanteuse de 15 ans qui débute avec son titre Cherries. Je me rappelle avoir cliqué sur l’article sur Twitter à cause de sa photo mise en avant : son look mélangeant rétro et mode actuelle ainsi que son regard fixant droit l’objectif m’a impressionnée. Je me suis dit : « Quel genre de musique peut-elle bien produire ? » Je m’attendais à quelque chose de folk et calme. Eh bien, j’ai été agréablement surprise d’entendre une pépite pop dont les premières notes vous agrippent tout de suite ! Ses inspirations musicales comptent Michael Jackson et The Chemical Romance.

Après ça, je suis souvent revenue écouter sa chanson sur Soundcloud. J’avais un goût de pas assez, j’étais déçue qu’elle n’ait pas d’autres chansons à proposer, ni de clips. Dans l’article de Atwood Magazine, j’ai appris qu’elle travaillait sous le nom de Sage Boatright avant. Je suis donc allée écouter Rotten et Do You Ever.

Avec ces 2 titres datant de 2016, on confirme qu’elle avait bien du potentiel qui ne demandait qu’à s’épanouir. Que s’est-il passé entre-temps pour que Sage Boatright disparaisse et devienne Sage Charmaine ? Aucune idée (enfin, si, je vous laisse lire cet article qui mentionne le producteur PJ Bianco qui l’a prise sous son aile). L’essentiel est qu’elle est de retour en 2018 avec deux nouvelles chansons ! ET DEUX CLIPS ♥

Not Really : indécision et règlement de compte

Les paroles et la vidéo ne sont pas totalement synchro au niveau du sens. Si la chanteuse évoque une certaine indécision dans ses choix de vie, notamment en s’accrochant à un garçon qui ne le mérite sans doute pas, le clip est plus affirmé. Dans un décor assez sombre mais esthétique, elle fait définitivement une croix sur son copain de manière assez brutale.

Nul doute que cette chanson et ce clip plairont aux ado mais pas que : la preuve, je suis sortie de cette période depuis un moment mais je ne dis jamais non à une excellente chanson pop ! J’apprécie d’autant plus que Sage Charmaine se revendique féministe et qu’elle s’est efforcée de ne travailler qu’avec des femmes pour réaliser Not Really.

Elle assure aussi en live, sa voix est stable et sonne comme en studio !

JUNE : style solaire et bonne humeur

Dans un registre plus pimpant et joyeux, la chanteuse nous offre JUNE, une chanson d’amour. Le clip a été présenté en avant-première sur Girl’s Life et on y apprend que Sage Charmaine n’aime pas écrire des chansons d’amour car tout le monde le fait. Néanmoins, elle a trouvé un bon compromis en composant quelque chose qui lui plaît avant tout et qui est une sorte d’invitation au bonheur et à l’amour.

Le clip, réalisé par Brian Friedman, s’oppose totalement à Not Really car d’une part il se déroule de jour et regorge de couleurs grâce aux tenues rétro que la chanteuse porte. De plus, elle n’y figure pas seule car deux danseurs de talent l’accompagnent : Sean Lew et Kaycee Rice.


Je vous encourage vivement à donner une chance à Sage Charmaine ! Je lui souhaite de réussir sa carrière en gardant ce petit quelque chose qui fait son charme : un univers bien à elle aux inspirations rétro visuellement mais au son moderne. Et surtout, des paroles écrites avec authenticité ♥


• Suivre l’actualité de Sage Charmaine •

Facebook / Twitter / Instagram / Youtube

Publicités

Une réflexion sur “Sage Charmaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s