Ces films vus en 2015 : le cinéma japonais (Partie 2)

 Pas moins de 95 films japonais visionnés en 2015. Maintenant ça va être coton pour résumer tout ça. Partie 1 disponible ici !

Je n’ai pas le choix, ça sera deux gros articles de 30 km de long, je vais tenter de déployer des trésors d’ingéniosité pour ne pas vous perdre en route. Je vais faire une liste toute bête, c’est le plus pratique pour moi. Comme d’habitude le ❤ est gage de qualité enfin j’espère. Je suis diantrement en retard, tout va bien car c’est mon mode de fonctionnement. Après plusieurs articles axés sur la musique, ce bilan me permet d’alimenter la partie ciné du blog hin hin hin.

L’année a été riche :

En histoires d’amour typiques et atypiques

https://images.duckduckgo.com/iu/?u=http%3A%2F%2Fimage.news.livedoor.com%2Fnewsimage%2Fc%2F8%2Fc8372ce8959c4b50029e79bda53af5c1.jpg&f=1
My So Has Got Depression (source)

Continuer de lire « Ces films vus en 2015 : le cinéma japonais (Partie 2) »

Publicités

99% de Junichi Okada

Bref article pour parler d’un nouveau film ayant pour vedette Junichi Okada et quelques petites mises à jour concernant des films présentés auparavant !

Comme d’habitude, toutes les informations de cet article proviennent du site Asianwiki ainsi que des sites officiels de chaque film.

Visuel du site officiel pour Chiri Tsubaki

Continuer de lire « 99% de Junichi Okada »

Retour de Masato Sakai au ciné

Masato Sakai avait mis en pause toutes ses activités sur grand écran. Rien de bien inquiétant, il était juste très occupé à tenir le premier rôle dans un drama taiga, le fameux drama historique diffusé pendant un an sur NHK. C’est une tradition ancrée et qui peut donner un sacré coup de pouce aux acteurs ou au contraire les enfoncer. Personnellement, j’aurai été ravie de voir la bobine de Masato toute l’année mais je ne suis pas sûre que tout le monde soit fan de lui. Je n’ai pas encore regardé Sanadamaru, j’attends l’été pour entamer mon marathon de 50 épisodes.

Site officiel du film Destiny Kamakura Monogatari

Continuer de lire « Retour de Masato Sakai au ciné »

Himitsu no Hanazono : manga, famille et rigolade

tumblr_o0nbgayqzp1rpbv1to1_1280

Ce n’est pas courant mais ça arrive. J’ai regardé en une journée le drama japonais Himitsu no Hanazono (ça veut dire « le secret de Hanazono »). Le titre alternatif est The Secret Garden, ce qui peut porter à confusion vu qu’il existe un drama coréen intitulé Secret Garden, sorti en 2010. Bref, je vais vous parler de celui sorti en 2007 et les histoires n’ont rien à voir. Continuer de lire « Himitsu no Hanazono : manga, famille et rigolade »

Top 10 de mes acteurs japonais préférés

Ce classement a été l’horreur intersidérale. Le Top 10 de mes actrices japonaises préférées était aussi casse-tête, mais ici on parle d’acteurs. J’ai beaucoup plus de mal à être objective parce que je ne suis pas insensible à la tête de certains. Pour commencer, j’ai établi une liste où il y avait presque une vingtaine d’acteurs et après ça s’est joué façon Battle Royal (jamais vu le film mais je connais le principe) : des éliminations sanglantes. Bon, je ne pense pas non plus que ça soit aussi terrible que ce qu’a vécu J.K. Rowling quand elle a tué Sirius Black. Parmi mes critères de tri, j’ai éliminé d’office les acteurs trop vieux, morts et ceux dont je n’avais vu qu’un seul film. Oui, je dis trop vieux parce que j’avais envie de citer Takashi Sasano (né en 1948, je vous laisse faire le calcul). Dans la catégorie « n’est plus de ce monde » il y a le dieu Toshiro Mifune, l’acteur fétiche de Akira Kurosawa. Et parmi ceux dont je n’ai vu qu’un seul film, je me dois d’écrire au moins une fois le nom de Masato Sakai – son rôle dans Golden Slumber était génial et je regrette de ne pas le mettre dans mon classement.

Allez, c’est parti pour ce Top 10, je vais tenter de rester le plus objective possible c’est pas gagné. Et puis « admirez » mes œuvres d’art au passage…

Continuer de lire « Top 10 de mes acteurs japonais préférés »