Mes envies 2016 : ciné japonais

Ce blog n’est pas à l’abandon, je me suis juste concentrée sur mes études d’où le peu d’activités. Il y a des priorités dans la vie ! Evidemment, j’ai beau être sérieuse dans mes études, ça ne m’empêche pas de me tenir au courant de l’actualité cinématographique japonaise. Voilà un panorama réduit de mes envies ! N’y figurent que des films japonais, sortis en 2016 – car si j’ai le courage et le temps, un panorama du cinéma coréen ça serait cool, non ? Something Like, Something Like It – 16 janvier 2016 Depuis le drama Tiger and Dragon, je trouve … Continuer de lire Mes envies 2016 : ciné japonais

Top 10 de mes acteurs japonais préférés

Ce classement a été l’horreur intersidérale. Le Top 10 de mes actrices japonaises préférées était aussi casse-tête, mais ici on parle d’acteurs. J’ai beaucoup plus de mal à être objective parce que je ne suis pas insensible à la tête de certains. Pour commencer, j’ai établi une liste où il y avait presque une vingtaine d’acteurs et après ça s’est joué façon Battle Royal (jamais vu le film mais je connais le principe) : des éliminations sanglantes. Bon, je ne pense pas non plus que ça soit aussi terrible que ce qu’a vécu J.K. Rowling quand elle a tué Sirius Black. Parmi mes critères de tri, j’ai éliminé d’office les acteurs trop vieux, morts et ceux dont je n’avais vu qu’un seul film. Oui, je dis trop vieux parce que j’avais envie de citer Takashi Sasano (né en 1948, je vous laisse faire le calcul). Dans la catégorie « n’est plus de ce monde » il y a le dieu Toshiro Mifune, l’acteur fétiche de Akira Kurosawa. Et parmi ceux dont je n’ai vu qu’un seul film, je me dois d’écrire au moins une fois le nom de Masato Sakai – son rôle dans Golden Slumber était génial et je regrette de ne pas le mettre dans mon classement.

Allez, c’est parti pour ce Top 10, je vais tenter de rester le plus objective possible c’est pas gagné. Et puis « admirez » mes œuvres d’art au passage…

Continuer de lire « Top 10 de mes acteurs japonais préférés »

Tiger and Dragon : Rakugo, yakuza et mode

J’ai longtemps hésité entre différents dramas pour savoir lequel j’allais présenter, et mon choix se porte sur Tiger and Dragon, réalisé par Fuminori Kaneko et Osamu Katayama. Au scénario nous avons le prolifique Kankuro Kudo, il a travaillé sur Kisarazu Cat’s Eye (peut-être que je présenterai ce drama un jour). Vu que je suis dans ma période « Junichi Okada », j’ai choisi un drama où il joue. Même s’il a été la principale raison pour laquelle j’ai vu ce drama, j’ai eu le plaisir de découvrir beaucoup de choses dans Tiger and Dragon !

Et maintenant, un résumé de l’intrigue : Tomoya Nagase (à droite sur l’image) joue le rôle de Tora, un yakuza collecteur de dettes. Un jour, il doit récolter une très grosse dette auprès d’un maître de Rakugo (je vais expliquer plus loin), mais comme celui-ci est fauché, ils font un marché. Tora prendra des cours de Rakugo avec le maître, en échange de quoi ce dernier verra sa dette payée petit à petit par le yakuza. Cependant, le maître lui recommande aussi de prendre des cours avec son fils cadet, Ryuu (joué par Junichi Okada, à gauche sur l’image), car il est un génie du Rakugo ; le problème est qu’il a abandonné sa carrière pour se consacrer au milieu de la mode, où il est franchement nul. Un petit trailer vidéo pour vous donner une idée (même si c’est en japonais, on s’en moque, vous avez les images).

Continuer de lire « Tiger and Dragon : Rakugo, yakuza et mode »